Accompagnement du cédant sur le réinvestissement du prix de cession

04 déc. 10:45 - 11:30
Salle : Salon Napoléon

Description

Préambule, le rôle du notaire ne saurait être de vous conseiller tel ou tel produit, chez tel assureur. Le notaire est l’interlocuteur qui va vous accompagner suite à cette cession en collaboration avec d’autres professionnels, comme l’expert-comptable. 1er point : Quand faut-il investir : s’assurer avec son expert-comptable que toutes les dettes sociales et fiscales sont apurées (prévoir l’intervention éventuelle d’un expert-comptable sur ce point pour développer). Se garder une marge car parfois mauvaises surprises. 2e point : comment investir. Tout dépend de vos objectifs, selon votre situation personnelle et familiale. Objectif : préparation de la retraite On ne sait pas ce que l’avenir nous réserve au niveau de notre système de retraite, donc la préparer au plus tôt. Tabler sur des produits « sécurisés » et sur le long terme, à conserver. Ex : SCPI ; assurance-vie, contrat de capitalisation… Produits épargne retraite : faire les simulations de ce que vous allez toucher réellement et attention aux mauvaises surprises. Voir si les versements sont toujours adaptés. Les mettre à jour au besoin. Objectif : diversifier et développer le patrimoine Achat d’un bien immobilier qu’on va mettre en location. Attention aux pièges : location meublée touristique par exemple. Les SCPI, oui mais là aussi attention (SCPI étrangères). Bien choisir le régime fiscal de sa location si l’on veut éviter une trop forte imposition. Objectif : la transmission Cela peut être le bon moment de transmettre ; Vous donnez, les fonds ne se retrouvent plus dans votre patrimoine. Pas d’imposition. Vos enfants sont à un moment de leur vie où ils peuvent en avoir besoin. Différentes formes de donations, simple partage. Don manuel exceptionnel oui, mais rappeler risque sur le rapport civil. Contrats d’assurance-vie un allié sûr à condition de faire les bons choix : un contrat qui doit correspondre à votre « profil » : si vous êtes du type sécuritaire, pas de contrat pleins d’actions alors ! Vigilance sur les frais cachés. Voir date de souscription du contrat pour versements . Objectif : payer le moins possible d’impôt Anticiper avec l’expert-comptable le coût fiscal de la sortie des fonds de votre structure. Tout dépend si vous étiez IR/IS.. Voir la notion de revenu exceptionnel et application du quotient qui peut dans certains cas être intéressante. Avoir à l’esprit que pas de recette miracle malheureusement et que les contrôles fiscaux sont fréquents quand on cède son entreprise ! Certains produits vous évitent effectivement de payer trop d’impôt l’année N mais quid quelques années plus tard ?! Toujours voir sur le long terme et les vraies économies .

Les Partenaires

Cette session vous est présentée par les partenaires suivants.